Thème : Finance

Crypto-monnaies souveraines : France et Suède, deux voies très différentes

Dans la chronique précédente nous avons montré que les banques centrales ne sont pas indifférentes à la question des « crypto-monnaies ». Les études qu’elles ont lancées sont à divers stades d’avancement. Il est passionnant de constater que l’une et l’autre sont engagées dans des directions très différentes.

La Banque de France et la recherche de solutions « entre banques »

La banque de France n’est pas « nouvelle » dans cette recherche et a participé à de nombreux travaux dont le but était justement d’aboutir à la fameuse requête du 7/7, 12/12, 365/365 où il est posé que les opérations bancaires doivent se dérouler sans aucune suspension motivée par des horaires de travail, des jours ouvrés ou non et des jours de congé. L’ensemble de ces mesures où la pression était mise par la BCE avait pour objet de répondre à la fois aux exigences des agents économiques et aux pressions concurrentielles venant des monnaies cryptées. Continuer la lecture

(Article vu 10 fois, 10 visites aujourd'hui)
Share

Les monnaies cryptées souveraines : entre monnaies spécialisées et monnaies généralistes

Derrière les tonitruances des bitcoin, Libra et autres monnaies cryptées privées, indépendantes, libres et prêtes à rendre le pouvoir monétaire aux citoyens, certains mouvements donnent à penser que beaucoup de choses sont en passe de changer le monde des monnaies souveraines.

 

 

Banque de France et banque de Suède à la manœuvre

Le moment est passionnant car les problématiques sont multiples. L’attitude de deux banques centrales européennes, la banque centrale française et la banque centrale de Suède est topique en ce que l’une et l’autre s’intéressent aux monnaies cryptées, dans deux domaines décrits comme étant opposés.

Continuer la lecture

(Article vu 53 fois, 54 visites aujourd'hui)
Share

Monnaies de gros et monnaies de détail à l’heure des monnaies cryptées

La vieille distinction « monnaie de gros et monnaie de détail » a-t-elle toujours un sens de nos jours, à l’ère de la monnaie électronique et des monnaies cryptées ?

 

 

Une question vieille comme la monnaie

Lorsque les Lydiens « inventent » la monnaie, c’est-à-dire lorsqu’ils mettent en place un vrai système monétaire qui implique la signature du Souverain (d’où l’expression de monnaie signée qui sera appliquée aux monnaies d’or, d’argent et de bronze frappées par les trésors officiellement agréés), ils ne résolvent pas toutes les questions relatives aux échanges et à leurs paiements. Au côté des monnaies d’or dont la valeur en biens produits ou récoltés était considérable, on trouvait des monnaies en métaux vulgaires, étain, plomb, cuivre qui servaient à apurer les petites transactions, le bol de soupe ou d’eau, le morceau de pain, le poulet etc. Continuer la lecture

(Article vu 52 fois, 52 visites aujourd'hui)
Share

La Libra, « le retour 3 »

Mark Zuckerberg, courant 2019, avait lancé un projet de monnaie cryptée d’un genre nouveau : la « Libra ». Pour réussir, il avait cherché à s’affranchir des reproches adressés aux monnaies cryptées antérieures et à ne pas tomber dans les ornières qui ont abimé l’image des « initial coins offerings ».

Il avait, pour gage de sa sagesse, défini la Libra comme un « stable coin ». L’émission de la Libra serait appuyée sur une réserve de monnaies souveraines. La gestion de ladite réserve serait menée en lien avec des tiers de confiance, sous la forme de banques commerciales et banques centrales et/ou toutes institutions à portée souveraine. Pour faire en sorte que tout le monde soit content, cette réserve aurait été constituée d’un panier de devises : les devises des pays les plus puissants auraient été un peu plus présentes que les autres… Continuer la lecture

(Article vu 40 fois, 10 visites aujourd'hui)
Share

Le point sur les monnaies cryptées souveraines

Depuis quelques temps, en fait depuis que Facebook a lancé sa crypto-monnaie sous le nom de la Libra, les crypto-monnaies souveraines semblent être sorties du bois ! Par exemple, le crypto-yuan suivait. On apprenait qu’il était testé depuis 2014 et accumulait de nombreux brevets sur la blockchain, les wallets, les signatures et preuves diverses. Le Président chinois annonçait en fin d’année 2019, que la blockchain était une priorité prioritaire.

Dans la foulée, se découvraient dans les cartons de nombreux pays, des projets de crypto-monnaies souveraines. Plus des 2/3 des pays du monde s’y intéressait ! Continuer la lecture

(Article vu 74 fois, 4 visites aujourd'hui)
Share

Pourquoi investir sur les marchés financiers ?

Les actifs sans risques, qui permettaient par le passé de placer ses avoirs et de gagner quand même de l’argent sont aujourd’hui peu rémunérateurs :

  • Livret A, LDD : 0.50%
  • Fonds en euros : 1,5%
  • PEL : 1%

L’investisseur qui souhaite que son argent produise des intérêts supplémentaires doit donc aller chercher du dynamisme dans ses placements. La question en revanche se pose de savoir comment faire pour améliorer ses performances car pour la plupart des investisseurs particuliers, investir dans les marchés financiers relève d’un cheminement complexe. Continuer la lecture

(Article vu 90 fois, 10 visites aujourd'hui)
Share

Monnaies cryptées souveraines contre monnaies cryptées privées

Dans le moment où la Libra a émergé, les observateurs ont découvert que les institution monétaires et politiques de plusieurs pays avaient compris l’importance des monnaies cryptées et commencé à faire avancer l’idée de monnaie cryptée souveraine.


Crypto monnaies et communication

Reconnaissons qu’entre le discours sur les monnaies cryptées et celui qui est tenu sur les systèmes de compensation interbancaires, la palme revient aux fameuses altmoneys ! Le bitcoin a ouvert le chemin et l’a balisé. L’esprit libertarien qu’il véhicule, la dénonciation des « tiers de confiance » qui ont « volé » la monnaie aux peuples et la modernité des blockchains, smart contracts et « decentralized / distributed ledger », parlent aux peuples (au moins ceux qui, férus d’informatique, comprennent ce qui est dit) pour pousser en avant un nouvel eldorado monétaire. Continuer la lecture

(Article vu 62 fois, 4 visites aujourd'hui)
Share

Crowdfunding, blockchain : quels impacts sur le marché de l’immobilier ? (2/2)

Partie 2 – L’immobilier et la révolution blockchain

La 4e révolution industrielle redistribue les cartes de la « vie immobilière », entre le monde digital et le corporate. En termes de finance alternative, un nouvel arrivant entre dans le jeu, et il risque bien d’en bouleverser les règles. Il s’agit bien sûr de la technologie blockchain, par l’émission de cryptomonnaie ou de jeton, adossé ou non à un actif immobilier. Continuer la lecture

(Article vu 76 fois, 7 visites aujourd'hui)
Share

Crowdfunding, blockchain : quels impacts sur le marché de l’immobilier ? (1/2)

Partie 1 – Crowdfunding : vers l’ubérisation de l’immobilier ?

L’immobilier est un des derniers pans de notre économie à être impacté par l’innovation. La cause de ce retard ? La fragmentation du marché. Celle-ci semblerait toutefois désormais non plus agir comme un frein, mais comme un accélérateur. Simplifier le marché, le fluidifier, apparaissent désormais comme une évidence ! Ainsi, à l’intérieur de ce marché global, nous constatons l’émergence de plus en plus prégnante de nouveaux sous-segments distincts.

Ces dernières spécificités vont-elles contraindre les entreprises historiques « corporate » – et les nouvelles venues – à adapter leurs stratégies ? Continuer la lecture

(Article vu 47 fois, 6 visites aujourd'hui)
Share

2020 : l’année du PEA-PME !

La pleine application de la loi PACTE fera de 2020 une période faste pour le PEA-PME. En effet, avec la loi PACTE, l’objectif du législateur est très clairement de favoriser le recours au PEA-PME dans le but d’inciter les épargnants à investir dans l’économie réelle. Pour ce faire, il s’agissait de favoriser le PEA-PME par rapport à son « grand frère », le PEA « classique ».

Fusion des plafonds de versement du PEA et du PEA-PME

Tout d’abord, la loi PACTE modifie le plafond de versements du PEA-PME : depuis le 24 mai 2019, les plafonds des versements sur un PEA et un PEA-PME sont fusionnés en un plafond commun fixé à 225 000 €. Mais cela ne veut pas dire que les plafonds distincts de chaque plan n’existent plus : pour favoriser le PEA-PME, le plafond individuel du PEA demeure fixé à 150 000 €.   Continuer la lecture

(Article vu 153 fois, 5 visites aujourd'hui)
Share

[TRIBUNE] La rente en France ou comment le social bloque l’ascenseur (2/2)

Cet article fait suite à la première partie.

La rente est partout en France, de Gauche comme de Droite

Nous avons vu qu’une rente est un revenu régulier obtenu sans travail et bien évidemment la rente n’est pas seulement sociale (donc de gauche) elle est aussi fortement présente à Droite : Continuer la lecture

(Article vu 36 fois, 1 visites aujourd'hui)
Share

[TRIBUNE] La rente en France ou comment le social bloque l’ascenseur (1/2)

Les pouvoirs publics prétendent faire redémarrer l’économie, chercher la croissance et procurer un emploi à chacun, mais à force de protections, de subventions et d’assistance nous courons le risque de tuer définitivement l’activité et le travail.

Une définition de la rente

Rente : Revenu périodique, non obtenu par le travail, contrepartie du droit du propriétaire d’user de sa terre (rente foncière) ou provenant d’une ressource rare (rente pétrolière)… Continuer la lecture

(Article vu 52 fois, 1 visites aujourd'hui)
Share

Posséder de la vigne, un investissement de passionné

Tout investissement exige un minimum de suivi, mais celui-ci plus particulièrement, surtout si vous en faites l’acquisition en direct. Il s’agit là d’un actif tangible, concret. Nous sommes ici dans du patrimoine haut de gamme. Investir dans de la vigne, c’est bien entendu se positionner dans de la diversification et sur du long terme. Mais c’est avant tout un placement « passion », le vin étant aussi une histoire de plaisir.

Continuer la lecture

(Article vu 63 fois, 3 visites aujourd'hui)
Share

Des IEO pour faire de bons ICO

C’est un nouveau venu dans le monde des cryptos, des tokens, des coins et des ICO : il se nomme IEO, pour Initial Exchange Offerings. Quoi de neuf ? Les IEO sont à la fois une curiosité dans l’univers décentralisé, indépendant, distribué de la blockchain et des monnaies cryptées, et par ailleurs une solution à la foire d’empoigne, tournant à la gabegie et aux pratiques douteuses qui ont illustré les démarrages foudroyants des ICO. Continuer la lecture

(Article vu 28 fois, 1 visites aujourd'hui)
Share

ImPACTE et immobilier

La loi PACTE – loi n° 2019-486 relative à la croissance et la transformation des entreprises – a reçu le feu vert du Conseil Constitutionnel ouvrant de fait la voie à sa promulgation le 22 mai 2019. Elle a pour objectif « de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois ». Si certaines de ses dispositions (possibilité pour les SCPI de détenir, à titre accessoire, des biens meubles et meublants) ont été censurées en tant que cavaliers législatifs, elle comporte 221 articles et ainsi un certain nombre de points en faveur des PME, avec des mesures phares (suppression du forfait social, gel des seuils, facilitation de la création d’entreprise, simplification de l’épargne retraite…). Pourtant la loi PACTE est également en lien avec le logement. Passage en revue de ces dispositions immobilières :

Continuer la lecture

(Article vu 70 fois, 1 visites aujourd'hui)
Share

Retourner à l'accueil
ou effectuer une recherche :