Les montres :  les nouveaux canaux digitaux

Les montres :  les nouveaux canaux digitaux

La bijouterie ou le magasin spécialisé reste le moyen d’achat privilégié par les clients. Cependant 60% d’entre eux utilisent préalablement les canaux numériques pour s’informer et sélectionner les modèles. Les horlogers se préparent donc au prochain cycle de digitalisation qui fait jouer aux e-boutiques digitales et aux revendeurs en ligne agréés un rôle clef.

Après une longue période de réticence il semble que les grandes marques suisses souhaitent à présent saisir les opportunités du nouvel eldorado numérique et certaines marques ont décidé de prendre le virage à fond de 5eme: Omega propose à présent certains de ces modèles en série limitée uniquement en ligne et via son compte Instagram: la collection Speedy Master. Chaque modèle de la collection est limité à 2012 exemplaires. La ST1 s’est écoulée en 4 heures 15 minutes, tandis que le second modèle “Ultraman” s’arracha en 1h, 53 min. et 17 s. !

La cible : les nouvelles générations

Omega offre ici un exemple parfait d’une transition pertinente des réseaux sociaux. Ces derniers permettent d’atteindre les collectionneurs de la génération X et Y avec une offre qui leur corresponde parfaitement: un modèle iconique et sportif (la Speedmaster) qui fait référence au patrimoine culturel des nouvelles générations: la culture geek.

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de la communauté “Speedy Tuesday”, créée par des passionnés (Fratello Watches) et par la marque elle-même, ce qui témoigne d’une certaine sincérité dans la démarche. Cette communauté extrêmement active se retrouve lors d’événements dédiés et fait ainsi évoluer le mode de consommation d’une montre en l’orientant vers l’expérientiel.

Une stratégie efficace

Poursuivant sa démarche de digitalisation à destination des jeunes amateurs, la marque propose une véritable expérience d’achat sur sa plateforme mobile. Interface ludique basée sur la gamification* à travers laquelle le client peut commander sa montre personnalisée. *(gamification ou ludification : fait de présenter une tâche ou une suite de tâche sous forme de jeu)

Il semble donc que le marché de la montre suit deux axes majeurs : le développement de la vente sur le second marché ainsi que la vente via les différents canaux digitaux. Ce qui justifie que le groupe Richemont (propriétaire de 12 maisons dont Cartier, Jaeger-Lecoultre, IWC, Lange & Söhne, Vacheron Constantin, Van Cleef & Arpels) ait procédé à deux acquisitions stratégiques en 2018 : le site de vente à Net-A-Porter et la plateforme de revente de montre certifiées Watchfinder.

 

Photo de M. Benoit Coffin

 

Ouvrage de Benoit Coffin aux éditions Arnaud Franel :
Le marché de l’Art

(Article vu 37 fois, 1 visites aujourd'hui)
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Benoit Coffin
Issu de l’Université de Zürich avec un Master en Marché de l’Art et titulaire d’un Master en gestion, Benoît Coffin met à profit sa double spécialisation depuis plus de dix ans en évoluant au sein de maisons de ventes internationales et de sociétés du secteur de la gestion d’actifs.

Livres de l'auteur

Loading RSS Feed
Tous ses livres