Cassette ou Wallet, le nouveau « portefeuille » est arrivé !

 « Ma wallet, ma wallet ! on m’a volé ma wallet… » il ne faudra pas grand-chose pour mettre la célèbre tirade d’harpagon au goût du jour digital. Le rythme de la phrase ne sera pas touché et même son contenu paraîtra identique.

Qu’est-ce qu’une wallet ?

Mais au fait, qu’est-ce donc qu’une wallet ? Si proche musicalement de la cassette qui faisait drôlement résonner la célèbre pièce de Molière.

Une « wallet » ? mais ce n’est ni plus ni moins qu’une cassette !!! Disons qu’en termes modernes, on lui préférera le mot « portefeuille » dont on sait qu’il est à forme et contenu multiple. Un portefeuille c’est à la fois un contenant, un objet et un contenu. Il peut aussi bien contenir des billets de banque, des tickets de métro, le papier de remise de vos chemises chez le teinturier et toutes sortes de cartes, de crédit, de paiement, d’accréditation, etc. Mais un portefeuille désigne aussi dans le monde financier, les valeurs mobilières dont vous vous êtes portés acquéreurs. Vous êtes alors détenteurs d’un portefeuille d’actions, d’obligations, de bons du trésor etc. Tout ceci respire le monde d’hier : dans le monde moderne, le monde de la dématérialisation, que peut bien être une wallet ? Si vous êtes un expert des crypto-monnaies ou même un simple utilisateur, ce mot vous est familier. Il y a même des chances pour que vous en ayez déjà changé une ou deux fois. Vous avez peut-être préféré telle wallet qui vous a semblé plus sûre plutôt que telle autre, ancienne comme un vieux portefeuille en cuir, un peu usée et moins sécurisé.

Dans le monde de la crypto-monnaie ?

Dans le monde des cryptos, la Wallet est l’accessoire virtuellement réel qui doit accompagner la moindre conservation d’une monnaie digitale. Bien sûr on peut stocker ses bitcoins, ether, litecoin et monero directement sur son ordinateur mais c’est risqué. Là où il y a de la valeur, il y a des voleurs et un ordinateur n’est pas nécessairement configuré comme un coffre-fort. Donc, la wallet s’impose en tant que portefeuille au sens digital qui contiendra des valeurs… digitales. Les wallets sont diverses et plus ou moins sophistiquées, elles partagent en général un mode d’accès commun fonctionnant sous la double contrainte d’une clef publique et d’une clé privée. La première correspond à votre identité, votre adresse, numéro de téléphone soit tout ce qui permet de vous identifier dans une transaction, qu’il s’agisse d’échanger, d’acheter ou de vendre. La seconde n’est autre que votre signature sur un chèque, votre identification sur un virement bancaire etc. C’est la partie la plus confidentielle de la wallet. La perdriez-vous, vous perdriez toutes les valeurs stockées dans votre celle-ci. Perdre votre clé privée, c’est perdre son portefeuille avec tout ce qu’il contient.

Qu’en conclure ?

Vous avez décidé d’acquérir des monnaies cryptées, donc vous avez besoin d’une wallet. Il n’y a pas si longtemps, la technologie étant encore fruste, une wallet par crypto monnaie n’était pas loin d’être une contrainte incontournable. Depuis, la technologie a tout bouleversé : votre wallet est devenu un outil matériel à brancher sur votre ordinateur. Elle peut être une des nombreuses applications que contient votre smartphone, elle peut accueillir plusieurs crypto-monnaies, elle tient vos comptes et peut receler, comme votre bon vieux portefeuille en cuir, des cartes diverses, des bons, des plans, des miles… dématérialisés bien sûr. Les logiciels constituant les wallets sont associés avec les applications spécialisées des GAFA, applepay ou googlepay. De nombreuses applications particulières ont aussi été développées par des fintechs.

La wallet est-elle nécessairement digitale ? Non ! vous pouvez toujours rester à la bonne vieille feuille de papier ou au post-it mais ce ne serait pas très prudent !

Par Pascal Ordonneau

Photo de M. Pascal Ordonneau

 

 

 

Ouvrages de Pascal Ordonneau aux éditions Arnaud Franel :

Des monnaies cryptées aux ICO
Monnaies cryptées et blockchain

(Article vu 98 fois, 3 visites aujourd'hui)
Share

A propos de l'Auteur :
Pascal Ordonneau, banquier, a été DG et PDG de banques françaises, anglaises et américaines. Il est SG de l’Association « Iconomy ». Auteur d’une dizaine d’ouvrages parmi lesquels cinq livres d’économie et de finance, il est chroniqueur aux Échos, au Huffington Post et conférencier (monnaies cryptées et Allemagne).

Got Something To Say:

Votre adresse eMail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*