L’immobilier de prestige reste une valeur refuge

L’immobilier de prestige reste une valeur refuge

Le marché de l’immobilier de prestige continue sur sa lancée, malgré la crise sanitaire du Covid ces dernières années. La période qui vient de s’écouler n’a pas altéré l’intérêt porté pour l’immobilier de luxe, qui continue d’être perçu comme une valeur refuge avec un public d’acheteurs au rendez-vous. Les transactions répondent à un double intérêt : la quête d’un environnement privilégié associé à un placement sûr, la pierre.

 

Avec la crise, de nouvelles pratiques professionnelles sont venues marquer le rythme et la façon de travailler. Les résidences secondaires sont davantage habitées et leur occupation devient un prolongement immédiat des résidences principales. Le mixage des lieux entre résidence en ville et dans un lieu de villégiature devient une réalité plus présente. Les biens de luxe n’échappent pas à ce phénomène. Les futurs acquéreurs n’hésitent pas à acheter à une heure de route des grandes villes. Leur nouveau bien sera à la fois lieu d’habitation et bureau.

Les impacts de la crise sanitaire sur les préférences de logement

La crise sanitaire a modifié le comportement des candidats à l’achat. Ils sont davantage en recherche d’un environnement et privilégient les maisons. Les postulants privilégient l’espace et l’extérieur avec jardin ou terrasse. Les maisons, hôtels particuliers avec jardin, ou les appartements en duplex ou en rez-de-jardin avec extérieur, sont des produits du moment. Ainsi les maisons profitent des hausses depuis le premier confinement de mars 2020, tandis que les appartements en général marquent le pas sur cette même période.

Pour les maisons, les prix sont en hausse

Avec les périodes difficiles qui viennent de se passer, l’attrait des maisons y compris pour les maisons de luxe est renforcé. Le stock d’annonces a reculé de 10%, alors que les prix ont augmenté de 14,3%. Le retour des acheteurs français est une réalité : à Paris, 90% des transactions à plus d’1 million d’euros sont réalisées par des acheteurs français. À noter que le marché parisien représente 67% des appartements de luxe proposés à la vente. Le profil de l’acheteur : il a plus de 50 ans (73%) c’est un actif (73%), et il s’agit à 62% de sa résidence principale. Pour le Directeur général du groupe Daniel Féau /Belles demeures : « La volonté d’augmenter la part de l’actif global allouée à l’immobilier chez les clients les plus fortunés est manifeste. »

L’immobilier de luxe, toujours une valeur de référence

Le marché de l’immobilier de luxe reste une valeur de référence : le dynamisme du marché ne se dément pas, les prix ont progressé de 1,9% de juin 2021 à juin 2022. Question état d’esprit, la confiance est là. Les chiffres parlent : pour le portail d’annonces Belles Demeures, leur baromètre de juillet 2022 mentionne que « 76% des candidats à l’accession jugent que leur projet aboutira dans les 12 prochains mois ». Ce taux monte à 85% chez les vendeurs de biens de luxe. ‍Pour 79% des vendeurs et 68% des futurs acquéreurs il s’agit d’un placement.

Les effets du retour de l’inflation sur le marché de l’immobilier

Un autre phénomène voit le jour avec le retour de l’inflation : le futur acquéreur se pose dans une logique d’investissement, de calcul de plus-value. C’est la possibilité de contracter un prêt immobilier avant que les taux augmentent trop fortement. À vos marques…

Par Patrice Leleu

Photo de M. Patrice Leleu

 

Du même auteur, découvrez nos guides pratiques :

 

Autres articles :

 

(Article vu 69 fois, 9 visites aujourd'hui)
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Patrice Leleu
25 ans d’expérience dans le domaine bancaire. Conseiller financier puis expert financier et formateur consultant dans un grand groupe bancaire. Conception et dispense de sessions de formation. Domaines de prédilection : financement de l’immobilier, habilitation carte professionnelle assurance, droit bancaire, fiscalité, analyse patrimoniale. Formateur des conseillers spécialisés en immobilier. Auteur d’ouvrages et d’articles dans le domaine de la gestion de patrimoine. Aujourd’hui se consacre à la finance en indépendant.

Livres de l'auteur

Loading RSS Feed
Tous ses livres