Combien coûte un recrutement ?

Combien coûte un recrutement ?

Recruter a un prix, c’est une action chronophage qui nécessite beaucoup de temps de réflexion, de préparation, d’identification, d’échange, d’évaluation, de prise de décision et d’intégration. Frédérik Cousin, spécialiste du recrutement, nous explique les paramètres qui entrent en compte dans ce type d’investissement.

Les coûts qui se cumulent dans un recrutement

Un recrutement implique plusieurs personnes, d’autant plus que la structure est importante. De mon expérience, le record est détenu par une entreprise du CAC 40 qui, de manière officielle et subtile, fait intervenir sept personnes par recrutement, cabinet de recrutement inclus.

À cela s’ajoutent les outils payants pour identifier des candidats tels que les job boards, les sites de diffusion d’annonces et les outils de gestion des candidats.

Et enfin, la fameuse erreur de casting qui alourdit considérablement la facture.

Recruter : un investissement plutôt qu’une charge

Alors, pourquoi recruter si cela coûte si cher ? Tout simplement parce que recruter contribue au bon fonctionnement et au développement de l’entreprise. Sans recrutement, il n’y a pas de croissance, autrement dit, recruter des collaborateurs compétents, motivés, avec le bon état d’esprit, est bénéfique pour le développement et le bon fonctionnement des organisations. Le recrutement est donc un investissement et non une charge.

POUR ALLER PLUS LOIN :
Réussir son recrutement

Calculer le coût d’un recrutement

Alors quels sont les critères pour calculer le montant d’investissement d’un recrutement ?

Tout d’abord, prenez le taux horaire de chaque protagoniste, multiplié par le volume d’heures passé à gérer le recrutement. Ajoutez le montant des outils payants et les éventuels frais de déplacement.

Le temps passé à concrétiser un recrutement a considérablement monté depuis dix ans, recruter est un investissement de plus en plus conséquent, d’autant que la durée de présence des collaborateurs se réduit. Selon l’Insee, un salarié reste en moyenne sept ans dans la même entreprise. Au travers de mes échanges avec des candidats, je constate que ce chiffre diminue, notamment au sein des générations Y et Z. Par conséquent, les entreprises doivent se préoccuper de limiter le turnover qui a une incidence directe sur le retour sur investissement du recrutement.

POUR ALLER PLUS LOIN :
Réussir son recrutement

Réussir ses recrutements

La principale cause d’un départ est liée directement ou indirectement au management. Écouter, responsabiliser, faire confiance, reconnaître et récompenser le travail bien fait est une démarche plus efficiente pour pérenniser la productivité et la relation professionnelle que d’installer un baby-foot.

Alors chers recruteurs, pour optimiser votre ROI et partager le risque, faites-vous accompagner par des professionnels pour trouver vos prochains talents, pour les accueillir, les comprendre, les monter en compétence… ou continuez de compter sur votre chance.

Et maintenant à vous de réussir vos recrutements !

 

Ouvrage de Frédérik Cousin aux éditions Arnaud Franel :
Réussir son recrutementPhoto de M. Frédérik Cousin

(Article vu 36 fois, 5 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frédérik Cousin
Passionné par le recrutement depuis plus de quinze ans, il fonde en 2016 le cabinet Refea. Cette agence française de recrutement et d’emploi accompagne les entreprises dans leurs recrutements en leur communiquant des conseils et des stratégies en termes de sécurisation de recrutement. Elle est aussi un acteur pour la formation des professionnels. Cabinet Refea : https://refea.fr/ En parallèle, il est auteur, professeur en techniques de recrutement, spécialiste de la gouvernance et administrateur. Hebdomadairement il tient une "Chronik" vidéo sur l'actualité des RH.

Livres de l'auteur

Loading RSS Feed
Tous ses livres